Ressources - Articles

Accueil > Ressources > Articles > Le Monde du Tabac, organisation écran de la Confédération des Buralistes
Le Monde du Tabac, organisation écran de la Confédération des Buralistes

Le Monde du Tabac, organisation écran de la Confédération des Buralistes

Le site www.lemondedutabac.com est un site qui apparaît, dans sa présentation, comme un site d’information objectif (« sans parti-pris partisan »), se voulant « couvrir » tous les sujets liés au tabac, comme le montre sa présentation :

Un site a priori informatif sur l’actualité du tabac

« LE MONDE DU TABAC est une fenêtre ouverte sur toute l’actualité concernant, à un titre ou à un autre, le tabac. Sans parti pris partisan mais avec une approche ouverte, exhaustive, informative. L’objectif est d’informer, tout simplement, sur des prises de parole, des faits, des chiffres. Tels qu’ils sont. Tels qu’ils peuvent être compris. Une contribution, parmi d’autres, à un débat permanent.« 

Concernant les auteurs du site, les seules informations disponibles sur celui-ci indiquent qu’il est géré par une société nommée « Porte-Plume », se présentant comme un « atelier de veille et de rédaction d’informations stratégiques ». Une simple recherche sur Google ne permet pas d’identifier plus particulièrement cette société.

En réalité, un outil de communication de la Confédération des buralistes

La société n’ayant pas de site Internet « professionnel », une recherche sur la base Whois (base qui permet d’interroger les bases de données des noms de domaine et ainsi de connaître le propriétaire d’un site) a permis de découvrir que le site est géré par une certaine Sophie Méchadier.

Des recherches complémentaires ont permis d’établir un lien entre cette personne et un membre important de la Confédération des Buralistes :

  • d’une part, la domiciliation du siège social de la société Porte-Plume correspond également à l’adresse personnelle de Jean-Paul Vaslin, le directeur général de la Confédération des Buralistes (adresse disponible sur les pages blanches) ;
  • d’autre part, des invitations aux deux noms sur Google permettent de confirmer ce lien « proche » entre les deux individus.

L’existence d’un conflit d’intérêts entre la confédération des débitants de tabac et le site du Monde du Tabac  est manifeste, alors même que ce site se revendique comme « neutre ».

Quelle ligne éditoriale ? Quelle stratégie ?

L’étude de son contenu montre que le site se fait le relais de :

  • la défense des intérêts de la Confédération des Buralistes et des fabricants de tabac ;
  • l’opposition à l’égard des mesures de santé publique en niant l’efficacité de celles-ci (fiscalité, paquets neutres, interdiction de la publicité, etc.) ;
  • la désinformation relative au poids réel de la contrebande (lien), du coût social du tabagisme pour la société (lien) ; de même on retrouve la rhétorique autour de la liberté de fumer, ou encore une contestation de la nocivité du tabagisme passif.

Au-delà des associations de lutte contre le tabagisme qui sont régulièrement critiquées, le site décrédibilise toute institution allant à l’encontre de ses intérêts, comme la Cour des Comptes (qualifiée par la Confédération de « donneurs de leçons ») qui avait pointé de nombreux dysfonctionnements dans son rapport sur l’évaluation des politiques de lutte contre le tabagisme (discontinuité des décisions, manque de contrôle des débitants vendant aux mineurs, dénonciation du lobby catégoriel majeur des buralistes, etc.) et dénoncé les dépenses publiques, qualifiées d’effets d’aubaines, à l’attention des débitants de tabac.

La réalité sanitaire du tabagisme en termes de mortalité, de maladies, et d’autres dégâts qu’elle engendre  (précarité, pertes au sein des familles, etc.) est un thème absent de ce site alors même qu’elle constitue le coeur du problème du tabagisme.

Le 23 mai 2013, le CNCT a tenu une conférence de presse à l’Assemblée Nationale sur la thématique des modes d’ingérence de l’industrie du tabac. A cette occasion, a été présenté le cas du Monde du Tabac comme illustration de la désinformation des médias et des décideurs politiques, avec l’existence d’un conflit d’intérêts non révélée. Sophie Mechadier était présente à cette conférence de presse et n’est pas intervenue à ce sujet.

Suite à ces révélations :

  • l’adresse personnelle du Directeur de la Confédération a été retirée des pages blanches ;
  • l’adresse du siège social de la société Porte-Plume a changé. 

Les résultats de l’enquête menée par le CNCT ont été transmis à Laure Daussy, journaliste d’Arrêt sur Images, qui a pris contact avec Jean-Paul Vaslin et a dévoilé la position du principal concerné. Extraits de l’article :

 » Contacté par Arrêt sur images, Vaslin ne cache pas être co-auteur du « Monde du tabac », mais parle d’une « initiative personnelle » et le présente  présente comme un « blog » plutôt qu’un « site ». A la tête de la confédération des buralistes depuis une dizaine d’années, ancien journaliste, il explique avoir voulu renouer avec un travail de journaliste, et une écriture quotidienne. « Je m’amuse à décrypter des informations sur le tabac avec le parti-pris qui est le mien’. Il assure que l’écriture du blog est « bénévole ». Ni lui, ni Mechadier, ni même l’entreprise Porte-Plume ne sont rémunérés, assure-t-il. Pourquoi écrire sous anonymat ? « Je ne voulais pas que cette activité puisse être reliée à mon activité au sein de la confédération des buralistes », explique-t-il. » (Arrêt sur Images, Tabac : l’art du lobbying derrière rideau de fumée, 24 septembre 2013, disponible ici)

La Confédération des buralistes constitue aujourd’hui le relais principal et le porte-parole des fabricants de tabac.

A lire également: