Le tabagisme n’est pas un problème de santé publique comme les autres. C’est aussi un acte de consommation entretenu et développé par une industrie qui cherche à en tirer le maximum de profit, et ce même si c’est au prix de la vie de la moitié de ses consommateurs réguliers.

Lutter contre le tabagisme, c’est donc non seulement prévenir la diffusion d’une véritable épidémie, mais aussi lutter contre les pratiques de l’industrie qui l’alimente.