Bien que la vente de produits du tabac soit légale, les fabricants de tabac, hier comme aujourd’hui, se sont livrent à des pratiques permanentes de dissimulation, de manipulations de leurs produits afin de les rendre plus attractifs mais aussi plus addictifs, et par des démarches de contournement et de violation de toute mesure susceptible de réduire la consommation.

Le terme de « duplicité » résume bien l’attitude adoptée par les fabricants, qui se caractérise par un grand écart entre leurs déclarations publiques, a priori extrêmement respectables, et la réalité de leurs actes inavouables.

Pourchasser les infractions

L’une des missions majeures du CNCT est de faire respecter et avancer les législations et réglementations en matière de prévention du tabagisme. A ce titre, il réalise des observatoires sur les pratiques de contournement des cigarettiers et engage chaque année des actions en justice à leur encontre quand ils enfreignent la loi en organisant  des opérations promotionnelles illicites, des actions de sponsoring interdites ou de publicités indirectes par l’intermédiaire de sociétés écrans …

Faire connaître et résister aux pratiques de cette industrie

De même, l’exploitation et l’analyse des documents internes, jusqu’alors tenus secrets et rendus publics suite à une décision de justice, révèle les stratégies adoptées par les fabricants de tabac  qui conçoivent littéralement leurs activités dans une optique de « guerre à gagner ».

Le CNCT alerte sur ces stratégies qui visent à empêcher toute réduction de la consommation de tabac, ce qui l’amène également à répondre aux mythes et à la désinformation régulièrement diffusés par l’industrie afin de contrer les mesures de santé publique.

Faire connaître la réalité du tabagisme aux antipodes de l’image glamour présentée par les fabricants

Chaque année, le CNCT lance une campagne de communication en direction du grand public. De manière innovante mais toujours respectueuse des personnes, l’association a su développer une communication à la fois proche des gens, et qui interpelle sur les véritables problèmes : la réalité des risques, la dépendance, la dangerosité du tabagisme passif, les manipulations de l’industrie du tabac …

Veiller à l’application des engagements pris par la France

Le traité international de l’Organisation mondiale de la Santé ratifié par la France en 2004 prévoit des dispositions pour que les Etats puissent se prémunir de l’ingérence de l’industrie du tabac. Le CNCT s’efforce de faire connaître ces obligations aux responsables politiques français, de suivre leur application et d’alerter sur les dérives.

 

Crédits photo : http://www.flickr.com/photos/31059261@N08/4365147158/