Le CNCT salue l’interdiction des cigarettes au menthol

Le CNCT salue l’interdiction des cigarettes au menthol et appelle à son élargissement à l’ensemble des produits du tabac et de la nicotine

A partir du 20 mai 2020, la vente de cigarettes et de tabac à rouler aromatisés au menthol sera interdite dans toute l’Union européenne. Cette mesure fait suite à la directive européenne sur les produits du tabac de 2014. Le Comité National Contre le Tabagisme (CNCT) salue l’entrée en vigueur de cette disposition importante. L’association appelle également les pouvoir publics à étendre cette interdiction à l’ensemble des produits de l’industrie du tabac et de la nicotine, afin d’éviter un transfert de consommation des plus jeunes vers les cigarillos, les cigarettes de tabac chauffé et les cigarettes électroniques.

Paris, le 20 mai 2020 – Quatre ans après l’entrée en vigueur de l’interdiction des arômes attractifs dans les cigarettes et le tabac à rouler, la mesure s’applique au menthol. Cette mesure renvoie à la réglementation des produits de la directive européenne des produits du tabac de 2014.

En plus de ses vertus aromatiques, le menthol est un addictif puissant, et joue un rôle de rabatteur des jeunes générations vers le tabagisme.

En édulcorant le goût du tabac, il facilite l’initiation au tabagisme, et en renforçant les mécanismes d’addiction, il en complique la sortie.

Enfin, le menthol, traditionnellement associé à l’univers médical et de la santé, participe à brouiller les perceptions des consommateurs, sous-estimant les risques sanitaires réels encourus.

Si la fin du menthol pour les cigarettes et le tabac à rouler est une excellente nouvelle pour la santé publique, il demeure toutefois indispensable d’élargir cette interdiction à tous les produits de l’industrie du tabac. En effet, depuis plusieurs mois, les cigarettiers redoublent de créativité pour proposer de nouveaux produits mentholés, échappant à la législation : cigarillos mentholés, tabac chauffé mentholé, cigarettes électroniques mentholées.

Dans un pays comme les Etats-Unis, plus de quatre jeunes sur cinq s’initient au tabagisme par le biais de produits mentholés. L’interdiction élargie de ces derniers est aujourd’hui un enjeu de santé publique majeur, et une étape indispensable pour parvenir à la première Génération Sans Tabac prévue en France pour 2032.

Pour plus d’informations

Contact presse :

Pr Yves Martinet : 06 83 51 31 69