2011 – Rapprochement des expertises : le CNCT a rejoint L’Union Internationale Contre la Tuberculose et les Maladies Respiratoires

Afin de renforcer le partenariat déjà établi, le CNCT et L’Union Internationale Contre la Tuberculose et les Maladies Respiratoires (L’Union) viennent de signer une convention de partenariat sur 3 ans. Symbolisé par un rapprochement géographique, le CNCT venant de rejoindre L’Union en ses locaux, les deux structures ont véritablement souhaité mettre en synergie leurs expertises respectives dans le cadre d’un plan d’actions communes.

Un rapprochement géographique pour unir les expertises

Expert incontournable du contrôle du tabac en France et à l’international, le CNCT a déménagé fin octobre dans les locaux de L’Union, situés dans le quartier du Luxembourg. D’autres acteurs de la lutte contre le tabagisme, présents dans ce même quartier, voient ainsi le CNCT les rejoindre et renforcer son positionnement. A travers ce partage des locaux de L’Union, les deux structures souhaitent marquer le rapprochement de leurs expertises pour avancer toujours plus dans la mise en œuvre de la Convention Cadre pour la Lutte Anti-Tabac de l’OMS.

La poursuite et le renforcement de la collaboration existante par la signature d’une convention de partenariat

Dans le cadre de l’Initiative Bloomberg, L’Union collabore depuis plusieurs années avec le CNCT. Afin de poursuivre et renforcer cette collaboration, les deux structures se sont engagées dans un partenariat sur 3 ans.

ReseauA travers celui-ci, le CNCT et L’Union mutualisent leurs expériences, expertises et réseaux pour apporter une assistance dans les domaines juridiques et techniques du contrôle du tabac. Cette coopération concerne notamment les pays francophones d’Afrique et vise à ce que le contrôle du tabac soit dorénavant inscrit dans les priorités de financements en particulier pour les organismes en charge de l’aide au développement et de la lutte contre la pauvreté ainsi que les structures impliquées dans la lutte contre les Maladies Non Transmissibles (MNT).