Ancien fumeur de tabac et de cannabis, 39 ans


Quelle a été votre expérience avec le tabac ?

La 1ère cigarette que j’ai fumée était pour essayer, pour faire comme les "grands", j'avais 12 ans, il était à l’époque très facile de s'en procurer. J'étais entouré de fumeurs, mon père, mon grand-père et à cette époque personne ne faisait attention au tabagisme passif. A 15 ans j'ai vraiment commencé à fumer en cachette, et la dépendance s'est installée à cet âge là. J'ai pourtant été surpris plusieurs fois par ma famille en train de fumer, avec les remarques qui vont avec mais rien n'y a fait et à 18 ans je fumais quotidiennement et devant ma famille, et j’ai alors commencé à fumer du cannabis.

Comment et pourquoi avez-vous arrêté de fumer ?

Travaillant dans le milieu hospitalier, je savais que le tabac était dangereux. Cependant j'ai décidé d’arrêter de fumer le jour où mon poumon s'est décollé et que je me suis retrouvé à terre avec du mal à respirer. J'ai été hospitalisé à plusieurs reprises dans un service de pneumologie puis en chirurgie, ou j’ai subi de nombreuses opérations et j’en ai beaucoup souffert. Le médecin avait été clair avec moi, si je continuais comme ça, dans 5 ans je serais mort. Toutes ces opérations m’ont fait arrêter brutalement le tabac et le cannabis. Il faut être conscient de la nocivité de ces 2 produits, tabac et cannabis, se faire aider par un tabacologue et vouloir vraiment arrêter pour y arriver. L'arrêt est loin d'être sans effet puisque je suis passé par des phases de déprime, faiblesse et irritabilité. Mais ces crises ne sont pas quotidiennes, par contre elles vous tombent dessus sans que vous vous y attendiez, voilà pourquoi il est important de se faire aider et suivre.

Quel message souhaiteriez-vous faire passer aux jeunes ?


Mon message est simple, que ce soit l'industrie du tabac ou les trafiquants de cannabis, leur but est de vous prendre votre argent, sans se soucier de votre santé. Une clope ou un joint ne fait pas du bien. Ces gens n’agissent que par souci de profits. Cela fait plus de 2 ans que j'ai tout arrêté et j’encourage toutes celles et ceux qui souhaitent le faire de se faire aider, car c’est difficile mais ils ne sont pas seuls dans cette situation.