Les parlementaires français approchés par la Japan Tobacco Company

De quoi encore légitimer les obligations de transparence prévues dans la loi de santé adoptée il y a quelques semaines. Le CNCT a été alerté sur la dernière initiative de Japan Tobacco International à l’occasion des vœux de bonne année. Le fabricant de tabac a fait parvenir des magnums de champagne à des parlementaires, accompagnés d’une carte présentant la nouvelle cigarette électronique que vient de lancer la multinationale de tabac.

De quoi renforcer son image de respectabilité, faire sa publicité et se gagner les bonnes grâces de parlementaires peu regardants.voeux-jti-cadeaux-parlementaires-deputes

Au-delà des députés, le CNCT va directement interroger le fabricant pour savoir si d’autres publics cibles ont également fait l’objet de cadeaux.

Les fabricants de tabac en France multiplient en effet les « programmes d’hospitalité » auprès de ceux qu’ils appellent leurs « parties prenantes » (élus, collaborateurs d’élus, membres de cabinet ministériels et fonctionnaires).

Pour rappel, l’ensemble de ces pratiques sont rigoureusement interdites par le Traité de l’OMS, la Convention Cadre pour la Lutte Anti-Tabac.

Pour plus d’informations sur les cadeaux, invitations en tout genre