Tabagisme passif : danger pour vos animaux

Le dimanche 26 août marque la journée mondiale du chien, créée pour mettre en lumière la relation si particulière entre l’animal et l’Homme. Moins nombreux que les chats en France – 7,3 millions contre 12,7 millions de chats, ils restent parmi les compagnons à quatre pattes préférés des français. L’occasion de rappeler qu’ils font également partis de notre entourage et sont sujets à de nombreux risques s’ils sont en contact avec la fumée du tabac.

tabagisme-passif-animaux-dangereux-toxique-fumée

La dangerosité de l’exposition à la fumée de tabac par tabagisme actif et passif sur les êtres humains est amplement démontrée. Elle l’est également pour les animaux de compagnie également exposés. Outre l’inhalation des gaz de la fumée de cigarettes ou autres produits du tabac, les résidus de cigarette et de tabac qui se déposent sur la fourrure et les plumes des animaux sont ingérés lorsque ces animaux (oiseaux, chiens, chats) se toilettent. Ces particules se déposent également sur les habits, les meubles, les tapis, rideaux…  Ainsi, lorsqu’un animal  se couche sur le tapis, le canapé ou s’assied sur vos genoux, il collecte ces particules dans sa fourrure. Les chats sont davantage exposés que les chiens car ils sont très méticuleux et minutieux à propos de leur hygiène.

Si les aquariums sont à l’intérieur, les résidus toxiques des cigarettes et des produits du tabac s’installent dans les réservoirs, empoisonnant l’environnement aquatique du poisson. La nicotine et l’ammoniac sont hautement toxiques pour les poissons rouges. Les personnes ayant des doigts tachés de tabac et de nicotine peuvent involontairement tuer leur poisson en insérant leurs mains dans l’eau de l’aquarium.

Tout comme les bébés et les tout-petits, les animaux domestiques, courent également un risque réel s’ils entrent en contact avec les vêtements d’un fumeur ou s’allongent sur un tapis ou un lit où des résidus toxiques (telles les nitrosamines) se sont accumulés.

Comment le tabagisme passif affecte-t-il les animaux?

Les risques peuvent être de nature différente.

–          La fumée peut causer des problèmes respiratoires ou aggraver les problèmes respiratoires existants.

–          Les toxines présentes dans la fumée de tabac peuvent endommager les cellules de votre animal. Cela signifie que leurs risques de développer certains types de cancers sont accrus.

–          La fumée secondaire peut également causer toute une série d’autres problèmes affectant plus spécifiquement les animaux, allant des affections cutanées, au cancer des voies nasales à la prise de poids.

De nombreux propriétaires ne sont pas conscients de la dangerosité du tabagisme passif sur leurs animaux de compagnie. Ce risque peut être réduit voire éliminé :

–          Bien que vous puissiez réduire la quantité de fumée à laquelle votre animal est exposé en allant dehors, arrêter de fumer complètement est la meilleure option pour la santé et le bien-être futurs de votre animal de compagnie.

–          Si vous ne pouvez ou ne voulez pas vous arrêter, ne fumez pas à l’intérieur de votre domicile ou à proximité d’autres personnes ou de vos animaux domestiques. Ne laissez jamais les mégots de cigarettes ou les cendres facilement accessibles aux animaux domestiques.

–          Lavez-vous les mains après avoir fumé.

–          D’une manière générale, nettoyez régulièrement et vaporisez les tapis pour réduire les particules toxiques qui s’accumulent dans la maison.