2ème Rencontres associatives de l’Alliance contre le tabac

Participez à la seconde édition des rencontres associatives de l’Alliance Contre le Tabac qui se tiendra à la Maison de la Mutualité Paris, le 11 décembre 2018.

rencontres-alliances-contre-tabac-cnct-generation-sans-tabac

Entrée libre, inscription obligatoire (nombre limité de places)

Depuis quelques années, la France à travers le Programme national de réduction du tabagisme (PNRT) 2014-2019 dispose d’une ambitieuse stratégie d’ensemble de lutte contre le tabac. Il s’agit de passer en dessous de 20% de tabagisme quotidien d’ici 2024 et de parvenir à la première « génération d’adultes sans tabac »[1] d’ici 2032. Les récents chiffrent attestent de la baisse du nombre de fumeurs et prouvent que les mesures prises sont efficaces et vont dans la bonne direction. Pour autant cette baisse ne signifie nullement que le problème du tabagisme est résolu et même que nous parviendrons à l’objectif fixé. Pour cela, il est en effet indispensable de poursuivre les efforts adoptés, sans les remettre en cause voire les renforcer 

Autour de la thématique « Générations sans tabac » : Mythe ou réalité, quatre axes de réflexion seront abordés :

  • Un panorama d’un environnement favorable à l’émergence des « Générations sans tabac »
  • Un focus sur une méconnaissance générale de la réalité du tabagisme en France (synthèse des résultats issus d’un sondage d’opinion)
  • Une Table-ronde d’échanges sur la thématique : « Générations sans tabac », l’impossible objectif français ?
  • Des recommandations visant à favoriser l’émergence des « Générations sans tabac »

De nombreux acteurs de la prévention et de la lutte contre le tabac sont conviés pour animer ces rencontres organisées par l’Alliance contre le tabac, coalition rassemblant 25 associations-membres, et avec le soutien de la Direction générale de la santé. Elles se tiendront le 11 décembre prochain de 8h45 à 17h à la Maison de la Mutualité située au 24 rue Saint-Victor dans le 5ème arrondissement de Paris.


[1]  Il s’agit de parvenir à ce que la génération des enfants nés à partir de 2014 soit non fumeuse à l’âge adulte, soit un seuil en dessous de 5 %de fumeurs.