Norvège : évaluation de la suppression des étals de produits du tabac

Depuis le 1er janvier 2010, la Norvège interdit toute forme de publicité en faveur du tabac sur les lieux de vente. Ceci impose en particulier aux débitants de tabac de ranger dans des armoires ou tiroirs les paquets et de ne pas les exposer à la vue des clients.

Des chercheurs ont évalué cette disposition afin de déterminer si elle était respectée par les débitants et comment elle était perçue.

Les résultats de cette évaluation montrent que la mesure d’interdiction de toute publicité sur les lieux de vente, incluant la suppression des linéaires de produits, était respectée dans plus de 90% des cas.
Avant l’entrée en vigueur de la disposition, les jeunes interrogés déclaraient être, plus souvent que leurs aînés, tentés par les produits du tabac qu’ils voyaient dans les magasins.
Après la mise en œuvre de la mesure, les jeunes indiquent rencontrer plus de difficultés pour choisir une marque de tabac.
La mesure d’interdiction de toute publicité sur le lieu de vente avec suppression de l’état est approuvée par une large majorité de la population en Norvège et par un tiers des fumeurs réguliers.
La disparition des linéaires des paquets a été perçue comme une barrière de protection susceptible de prévenir l’accès des jeunes aux produits du tabac. C’est aussi un moyen de changer l’image des produits et de démontrer qu’il ne s’agit pas de produits de consommation comme les autres mais bien de produits dangereux à ne pas banaliser.

Une telle mesure est ainsi susceptible de contribuer à réduire l’initiation au tabagisme parmi les jeunes et, dans une certaine mesure, d’aider des fumeurs dans les démarches d’arrêt.

Pour accéder à l’étude