Les revenus des fabricants ne cessent de croître…et la consommation de tabac aussi !

Philip Morris, l’un des quatre plus grands fabricants de tabac, a enregistré une nouvelle hausse de ses revenus. La filiale française du cigarettier a enregistré une progression de plus de 35 millions par rapport à l’année 2010 pour atteindre plus de 720 millions d’Euros de chiffre d’affaires avec un coût de production marginal et des profits qui explosent. Ces profits exorbitants à l’échelle d’un seul pays soulignent la puissance financière du groupe.

Dans le même temps, Philip Morris qui n’hésite pas à faire pression et à recourir au chantage à l’emploi a supprimé 14 % de ses effectifs. Le fabricant n’emploie plus aujourd’hui que des commerciaux dont la mission est de mettre en place des opérations illicites ou encore des lobbyistes très actifs pour empêcher l’adoption de mesures efficaces et faire prévaloir toute mesure favorable à ses profits.

Les augmentations de prix des produits du tabac adoptées depuis 2007 ne sont pas efficaces pour la santé publique car elles sont trop faibles pour avoir une incidence sur la consommation. En revanche, elles ont été calculées de telle sorte qu’elles accroissent sensiblement les marges bénéficiaires des fabricants !