Le CNCT interpelle le fabricant de tabac BAT

A la suite des révélations des pratiques d’influence des cigarettiers en direction des responsables politiques et administratifs via notamment des invitations à des événements, rencontres sportives etc., le CNCT interpelle à nouveau le fabricant de tabac British American Tobacco sur ce type de comportements et ce, par courrier en date du 4 novembre.

Le Pr Yves Martinet, Président du CNCT, rappelle en effet que les produits du tabac ne sont pas des produits de consommation comme les autres. Il précise également que des règles très strictes ont été adoptées, y compris par la France, pour que les politiques publiques soient protégées afin de préserver l’intérêt général. Parmi ces règles figure une obligation de transparence de la part des fabricants de tabac.

Pour lire le courrier