Principaux enseignements des dernières données sur la consommation de tabac en France

L’INPES vient de publier les données d’enquête du « Baromètre santé » consacré à la consommation de tabac en France. Parmi les principaux enseignements, on note que :

1. Le niveau général de consommation reste très élevé.

Après une hausse enregistrée en 2010, la consommation de tabac reste stabilisée à plus du tiers de la population : 34,1% des 15-75 ans fument.

2. Le tabagisme des jeunes est particulièrement préoccupant dans la mesure où l’on constate une hausse pour ces tranches d’âge ce qui place la France à l’un des plus mauvais rangs au niveau européen.

Sur l’ensemble des tranches d’âge des 15-19 ans, le % de fumeurs est 21,8% chez les filles et de 26,8% chez les garçons, ce qui signifie concrètement que les 17 ans sont plus de 40% à fumer.

3. Le tabagisme demeure un marqueur social avec une proportion de fumeurs beaucoup plus élevée chez les personnes au chômage, ayant un niveau de formation plus limité, alors même que le désir d’arrêt parmi ces catégories socio-professionnelles est comparable à celui des autres catégories de la population.

4. Des progrès ont cependant été enregistrés :

– La proportion de fumeurs quotidiens diminue légèrement : 28,2% en 2014 c/ 29,1% en 2010 ;
– La proportion d’ex-fumeurs a augmenté entre 2010 et 2014, 31% en 2014 c/ 29,2% en 2010 ;
– Les tentatives d’arrêt des fumeurs, qui constituent souvent des étapes dans le processus de l’arrêt définitif, progressent également, 29% en 2014 c/ 25,2% en 2010 ;
Ces tentatives d’arrêt concernent également les jeunes : parmi les 15-24 ans, 51% ont déjà essayé d’arrêter de fumer alors que la proportion était seulement de 41% en 2010.

 
Pour plus de précisions :
http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1623.pdf