En Indonésie, l’industrie du tabac est reine

L’Indonésie possède le taux de fumeurs masculins le plus élevé du monde. C’est l’un des derniers grands marchés non régulés où tout est permis pour l’industrie du tabac. Parmi la population adulte, 75% des hommes fument, contre 56% en 2000. Les cigarettes ne sont pas chères en Indonésie : dans le centre de Jakarta, vous pouvez les acheter 6 centimes pièce, ou 1,5 dollar le paquet.

Les dangers du tabagisme sont bien connus en Indonésie, mais la cigarette est associée au concept de virilité.

Quand le gouvernement indonésien a ouvert le pays aux compagnies étrangères de tabac dans les années 90, celles-ci ont apporté la stratégie du Marlboro Man qu’elles ont déployée au maximum, touchant la corde sensible des hommes indonésiens.

En 2011, Philip Morris a mené une campagne de publicité pour sa marque Sampoerna, reconnaissant adroitement que si les cigarettes vous sont nocives, « mieux vaut mourir que d’abandonner un ami. Sampoerna est un bon ami », ce qui est bien plus machiste que la stratégie Marlboro Man. 

indonesie-pub-tabac-cclat

Au-delà des spots télévisés et en ligne, il existe de nombreuses campagnes d’affichage, radio, et de sponsoring publicitaires faits par les industries du tabac, qui sont en grande partie non régulés. Les industriels du tabac en Indonésie n’hésitent d’ailleurs pas à tirer profit de cette situation. Entre le père, les grands frères qui fument, et la saturation de la publicité grand public ou en ligne, il ne faut pas s’étonner que le taux d’enfants fumeurs indonésiens âgés de 10 à 14 ans ait doublé lors de ces vingt dernières années. Pour leurs petits frères, les garçons âgés entre cinq et neuf ans, le taux a triplé.

La cigarette tue aujourd’hui plus de 200 000 Indonésiens chaque année. Avec l’adoption du tabagisme depuis 2000, nous pouvons nous attendre à ce que ce nombre augmente considérablement à l’avenir, compte tenu du fait que les problèmes sanitaires liés à la cigarette commencent à impacter la population vieillissante.

Le coût de la cigarette sur la santé représente d’ores et déjà plus du double des revenus fiscaux générés par l’industrie du tabac en Indonésie. D’ici 2030, on estime que le coût des maladies du tabagisme pèsera 4500 milliards de dollars sur l’économie du pays.

Ne serait-ce que pour les seules raisons économiques, le gouvernement indonésien doit prendre position sur le tabagisme, et ceci avant d’en considérer le coût humain.

 


Source complète de l’article : https://globalcomment.com/in-indonesia-big-tobacco-is-king/

Source du résumé : http://ash.org.uk/media-and-news/ash-daily-news/ash-daily-news-for-11-july-2019/