Comment British American Tobacco achète ses soutiens ?

Le Bal de l’association des journalistes en Allemagne constitue l’un des événements festifs majeur au cours duquel se retrouvent les décideurs du pays issus du monde politique, des médias et de la sphère économique. Cette manifestation, qui a lieu tous les ans, s’est tenue le 30 novembre dernier à Berlin.

Traditionnellement, le bal est ouvert par le couple présidentiel. Trois sponsors ont financé cet événement, avec publicités assorties, dont British American Tobacco. Ainsi le Président de la République de l’Allemagne fédérale n’hésite pas à participer et même à poser devant le logo de l’entreprise de tabac.

Le Président de la République fédérale d’Allemagne Joachim Gauck (à droite),
sa compagne à ses côtés et le président de la manifestation Gregor Mayntz avec son épouse. Foto dpa

Voilà comment entretenir pour British American Tobacco de bonnes relations avec l’ensemble des décideurs, et la perspective de « retours d’ascenseur » au moment nécessaire.  Ces derniers sont les bienvenus lorsqu’il convient, par exemple, de faire oublier des condamnations comme celle d’organisation de la contrebande par les autorités britanniques avec une amende 820 000 euros à la clé quelques jours auparavant.

Faut-il alors s’étonner que l’Allemagne, dont les responsables politiques reçoivent des dons des fabricants de tabac, soit un pays aussi réticent à adopter des mesures efficaces pour réduire la consommation de tabac ? Le pays a pourtant ratifié le traité de l’OMS, la Convention Cadre pour la Lutte Anti-Tabac qui impose que les politiques publiques soient protégées de toute interférence de l’industrie du tabac avec notamment l’absence de dons, financements et autres prodigalités.

En France, le fabricant agit de même ainsi que l’attestent les invitations de responsables politiques et administratifs à des repas festifs, rencontres sportives, etc. mais les règles adoptées sont plus strictes et de plus en plus de responsables politiques français considèrent aujourd’hui que l’industrie du tabac n’est effectivement pas une industrie comme les autres avec laquelle il fait bon s’afficher.

Sources :
https://www.bundespresseball.de/partner/sponsoren.html
https://www.bundespresseball.de/der-ball.html