Le CNCT vous souhaite une année bien inspirée

Mes vœux au nom du CNCT pour 2018 ont une résonnance particulière car c’est en 1868 qu’est créée l’Association française contre l’abus du tabac, qui devient en 1877 la Société contre l’abus du tabac, qui prendra en 1939 le nom de Ligue contre le tabac, et enfin à son centenaire en 1968, celui de Comité national contre le tabagisme (CNCT), reconnu d’utilité publique en 1977.

Que de chemin parcouru en 150 ans serait-on tenté de dire, et pourtant …

En 1878, dans le Journal de la Société contre le tabagisme, le Dr Goyard, parmi les mesures à prendre défendues par cette Société, écrit « nous demandons une loi qui empêche les enfants de consommer du tabac en public et les marchands de le leur vendre ».

La Loi interdit en 2003 la vente en France de tabac aux mineurs de moins de 16 ans, puis de moins de 18 ans en 2009 et oblige depuis 2016 le buraliste à demander systématiquement à l’acheteur potentiel une preuve de sa majorité par présentation d’une pièce d’identité.

Tout le monde en France sait que cette Loi, en l’absence de tout contrôle, n’est quasiment pas appliquée, alors que, dans beaucoup de pays où elle l’est, cette application est efficace pour prévenir l’entrée en tabagisme des enfants.

La non-application de certaines Lois, due à l’absence de contrôles, explique, au moins en partie, le paradoxe français fait, d’une part, d’une législation contre le tabac qui peut être donnée en exemple de ce qu’il faut faire et, d’autre part, de la persistance d’un tabagisme élevé chez les adultes, mais surtout chez les enfants.

Mais tout n’est pas noir, Mme Marisol Touraine a inauguré une politique coordonnée et dynamique de lutte contre le tabagisme par le lancement du Programme national de réduction du tabagisme (PNRT), politique poursuivie par Mme le Pr Agnes Buzyn avec le prochain PNRT 2.

Des mesures courageuses et efficaces ont été ou sont en passe d’être prises, paquet neutre, à 10 €, Fonds de lutte contre le tabagisme, contrôle du lobbying, etc.

Le CNCT a grandement contribué à la promotion et à la mise en œuvre de ces mesures, et c’est avec plaisir que je félicite pour leurs actions efficaces l’équipe de nos permanentes sous la responsabilité de notre Directrice, Mme Emmanuelle Béguinot que je remercie chaleureusement. Un grand merci également à lagence de communication Phileas qui nous accompagne gracieusement et a notamment réalisé ce film à l’occasion de cette nouvelle année

En 2018, à 150 ans, le CNCT sera toujours présent, visible et efficace dans cette lutte contre le tabagisme et toutes ses souffrances associées. Il n’y a pas de fatalité et nous pouvons réussir dans cet engagement à parvenir à une génération non-fumeur d’ici une dizaine d’années.

Excellente année.

Pr Yves Martinet, Président du CNCT

Lien de la vidéo disponible aussi ici