Arrêtez de fumer : vous en serez plus heureux !

Il est courant de penser que certains fumeurs tentent de contrôler leur anxiété ou leurs signes de dépression avec le tabac. Cette stratégie n’est peut-être pas la meilleure. En effet, de nombreux fumeurs qui arrêtent de fumer voient, au contraire, leur anxiété diminuer ; leur consommation de tabac contribuait à augmenter leur anxiété.

Concernant les signes de dépression, une étude publiée le 24 novembre 2010 dans Nicotine and Tobacco Research par Christopher W. Kahler et collaborateurs, montre que, à partir de l’étude de 236 fumeurs (ayant une consommation d’alcool importante), plus les jours d’arrêt complet du tabac s’ajoutent les uns aux autres, plus les symptômes de dépression diminuent au minimum pendant les six premiers mois suivant l’arrêt du tabac. Cette observation conforte les études précédentes de ce chercheur, et celles d’autres médecins, qui montrent que les signes de dépression peuvent diminuer chez certains fumeurs déprimés qui arrêtent de fumer.

Au total : arrêter de fumer est une bonne décision pour réduire son anxiété et, pour certains, les signes de dépression.